Focus sur les SCPI diversifiées durant l’année 2016

Pour bénéficier des avantages d’un patrimoine immobilier diversifié, le meilleur choix à faire est de miser sur plusieurs actifs à la fois. L’idée est donc d’opter pour plusieurs SCPI différentes qui se composent d’actifs prédominants ou pour un véhicule incluant en lui-seul les actifs recherchés, sans qu’un actif ne dépasse 70% de l’actif net. Les SCPI diversifiées ici évoquées, viennent après les SCPI de bureaux et les SCPI de commerces en termes de capitalisation et de collecte. En se référant à ces deux paramètres, ces SCPI ne figurent pas parmi les plus importantes. Toutefois, elles sont les plus performantes. En 2016, leur rendement moyen est suffisamment élevé pour se placer dans le classement des meilleures SCPI d’entreprise. Chiffres-clés des SCPI diversifiées Les SCPI diversifiées sont des SCPI qui investissent en commerces, en bureaux, en locaux d’activités ou autres unités spécialisées dont chacun des actifs correspond à une proportion n’excédant pas 70%. D’après les résultats enregistrés en 2016, ces véhicules affichent une collecte nette de 620,5 M€ (contre 979 M€ pour les SCPI de commerces et 3,1 Md€ pour les SCPI de bureaux) sur l’ensemble des collectes réalisées au cours de l’exercice. Soit un peu plus de 11%. Côté capitalisation, leur valeur au second semestre 2016 se monte à 3,1 Md€ et représente 7,06% de la capitalisation globale. En constatant ces chiffres, les SCPI diversifiées sont moins imposantes par rapport aux deux autres susmentionnées. L’appréciation est toutefois différente si l’on considérait le rendement. En matière de rentabilité, leur TRI sur 15 ans est le meilleur sur le marché. En revanche, la projection à court terme présente une valeur moins bonne...

Immobilier en loi Malraux : vaut-il mieux investir en direct ou via des parts de SCPI Malraux ?

La loi Malraux fut créée en 1962 à l’initiative d’André Malraux, alors ministre d’état chargé des affaires culturelles, avec l’objectif de préserver le patrimoine immobilier historique français en favorisant la restauration immobilière. Dans ce but, la loi incite les contribuables français les plus fiscalisés à investir dans la rénovation d’immobiliers situés dans certaines zones en leur échange d’une défiscalisation importante. I-Qu’est ce que la loi Malraux ? Le champ d’application de la loi Malraux La loi Malraux ne bénéficie pas à tous les propriétaires immobiliers réalisant des travaux complets de restauration ; seules certaines zones particulières sont éligibles à la loi Malraux : les secteurs sauvegardés les ZPPAUP ou Zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager les AVAP ou Aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine les quartiers anciens dégradés, depuis la loi du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et de lutte contre l’exclusion. Les avantages fiscaux de la loi Malraux La loi Malraux donne des avantages fiscaux aux propriétaires détenant des immeubles dans les zones ciblées par la loi et engageant des travaux de restauration. Ainsi, le dispositif Malraux 2017 donne droit à une réduction d’impôt calculée à partir du montant des travaux de restauration engagé par le contribuable. Selon la nature de la zone concernée, la réduction d’impôt ne sera pas la même : elle est de 30% pour les travaux réalisés sur des immeubles situés en secteurs sauvegardés ou quartiers anciens dégradés elle est de 22% pour les travaux réalisés sur des immeubles situés en ZPPAUP ou AVAP La loi a également instauré un plafond de dépense pour les travaux de 100...

Les stratégies de placement offertes par les SCPI

Les investisseurs souhaitant placer leurs actifs dans des SCPI ont le choix entre différentes sortes de produits. En effet, pour diversifier l’offre de produits, les SCPI ont développé différents types d’investissement. La SCPI permet aux investisseurs de bénéficier des rendements favorables qu’offrent celles-ci sans avoir à se préoccuper des charges relatives à la détention des biens immobiliers. La SCPI permet aux investisseurs de mutualiser les risques qui sont associés à l’investissement immobilier. Il existe 2 grandes catégories de SCPI : Les SCPI de rendement et les SCPI fiscales. Les investisseurs ont le choix parmi ces types de SCPI, lesquels lui permettent d’atteindre ses objectifs. Les SCPI : principe et fonctionnement L’investissement dans une SCPI est moins risqué que l’investissement en direct. Lorsqu’un investisseur acquiert un bien immobilier, il doit faire face à des frais d’entretien, des frais de gestion, ou des risques d’impayé. La SCPI libère le souscripteur de tous les frais de gestion. Les SCPI de rendement peuvent intégrer plusieurs types de biens à leur parc immobilier. L’immobilier de santé, des biens acquis en viager et en nue-propriété. Les SCPI fiscales font profiter les investisseurs d’une réduction de leur pression fiscale. Transmission des parts : démembrer une scpi Il est possible pour l’investisseur de démembrer ses parts de SCPI. Le porteur de parts va donc assurer la transmission de ses parts. Il est possible de démembrer des biens immobiliers meubles ou immeubles. Les souscripteurs de part peuvent donc démembrer leurs parts de SCPI. Il existe un type de démembrement qui permet de partager la possession du bien entre plusieurs parties. Usufruit successif Dans ce type de démembrement, la...

SCPI Loi Pinel

La SCPI loi Pinel permet aux investisseurs de bénéficier d’importantes réductions fiscales en lien avec ce dispositif. Dispositif de la loi Pinel La loi Pinel permet aux investisseurs qui souhaitent réaliser des investissements immobiliers de pouvoir réduire le montant de leur imposition. Pour accéder à la défiscalisation, l’investisseur doit respecter certaines conditions dictées pas le dispositif loi Pinel. Il doit s’engager à louer pendant une période de 6, 9 ou 12 ans, son bien immobilier neuf ou ayant fait l’objet de lourds travaux d’entretien. L’investisseur peut bénéficier d’une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21% du montant de l’investissement sur l’ensemble de sa période d’engagement. La réduction d’impôt est étalée linéairement au cours de cette période, elle s’élève donc à 2% par an. L’investissement immobilier est soumis à un plafond de 300 000 euros. Ainsi, l’investisseur peut accéder au maximum à une réduction d’impôt annuelle de 6 000 euros. SCPI loi Pinel La SCPI loi Pinel permet aux investisseurs de bénéficier de la même réduction d’impôt que l’investissement direct en loi Pinel. Le plafond d’investissement est également fixé à 300 000 euros, l’achat des parts d’une SCPI permet à l’investisseur de réduire son impôt de 6 000 euros par an lorsqu’il investit un montant de 300 000 euros. La SCPI loi Pinel sera gérée par une société de gestion. C’est la société de gestion qui va décider de la durée de détention des parts de la SCPI, elle va également s’occuper de l’acquisition des biens immobiliers, de la location, la collecte des loyers etc. Autres avantages de la SCPI loi Pinel En plus de faire accéder les porteurs de...